Voir
le film

Découvrez
LE FILM WATTWILLER

Minute sérénité

Bien-être & détente : l’automassage & la méditation pleine conscience

Dans la vie quotidienne de nombreuses situations favorisent le stress. Voici quelques solutions anti-stress naturelles à adopter pour relâcher la pression et retrouver un état de bien-être 🍀.

LA PRATIQUE DE L’AUTOMASSAGE 
Mauvaise posture, fatigue musculaire, stress… autant de causes qui sont à l’origine des douleurs. Voici la solution pour les soulager : leur action positive vous aidera à vous détendre et relâcher la pression !
 
Des massages réguliers sont un bon moyen d’évacuer son stress et se vider l’esprit en s’accordant une pause bien-être. On pense souvent à tort qu’il faut être deux pour un massage, pas forcément 😉. Pression, friction, modelage et pétrissage … à vous d’apprivoiser ces gestes qui font du bien.
 
Pratiqué régulièrement, l’automassage active la circulation sanguine et lymphatique, désengorge les tissus, stimule les chairs et réduit même l’état inflammatoire. Il permet même de renforcer la santé en stimulant les défenses immunitaires et de développer la souplesse.

L’automassage facial

Le visage est le point d’ancrage de toute la fatigue accumulée au cours de la journée. 
L’automassage du visage fera circuler le sang et stimulera efficacement le réseau sanguin et lymphatique.

Pour cela, posez vos pouces sur vos tempes au niveau de la naissance des cheveux. Regroupez les deux doigts suivants entre vos sourcils. Tirez la peau du front avec les doigts en les ramenant à la hauteur des pouces.
Une fois les doigts ramenés vers les pouces stimulez ce point en tournant doucement avec le bout des doigts des deux côtés en même temps.
Répétez-le autant que nécessaire.
 
Ensuite, posez deux doigts à chaque extrémité interne de votre sourcil et lissez-le comme si vous le brossiez en effectuant une pression.
Répétez ce geste 3 fois.

Automassage par pressions pour relâcher sa nuque et ses épaules

La nuque est une zone où s’ancrent les tensions, les peurs, et l’anxiété. Installez-vous dans un endroit calme, en position assise ou allongée.
Frottez vos mains l’une contre l’autre, puis calez votre coude droit dans votre main gauche. 
Massez ensuite votre trapèze gauche avec votre main droite en l’étirant de la base du cou jusqu’à l’épaule. 
Saisissez ensuite le muscle de l’épaule à pleine main et pressez-le plusieurs fois.
Continuez en pinçant fermement votre cou de part et d’autres de vos vertèbres cervicales, et remontez plusieurs fois en réalisant des pressions régulières, et insistez plus longuement une fois arrivé en haut. Faites de même de l’autre côté. 
Terminez en remontant vos épaules le plus haut possible, comptez jusqu’à 10 puis relâchez complètement. 

Automassage des mains

Commencez par frotter vos mains l’une contre l’autre.
Ensuite, massez circulairement la paume avec votre pouce.
Partez du creux de la main en allant vers l’extérieur, tout en exerçant une pression de plus en plus forte. Puis, étirer un à un vos doigts. Vous pouvez également pincer vos phalanges.
Travaillez ensuite le dos de la main. Avec votre pouce, effectuez une pression allant du poignet vers chaque doigt. Enfin, saisissez votre poignet et massez d’un mouvement ferme l’intérieur du poignet en appuyant fortement avec le pouce en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre.

PRATIQUER LA MEDITATION EN PLEINE CONSCIENCE
Tout le monde parle de la pleine conscience, figurez-vous que ses bienfaits sont réels ! Des recherches scientifiques ont démontré que la méditation en pleine conscience avait des effets remarquables sur le corps et l’esprit, d’autant plus lorsqu’elle est pratiquée régulièrement.
 
Issue des plus vieilles traditions bouddhistes et développé au centre médical de l’Université du Massachusetts dans les années 1970 par le professeur Jon Kabat-Zinn, elle a comme objectif de changer notre regard sur la vie.
Elle nous pousse à nous recentrer sur nous, sur notre propre existence et sur l’attitude que nous adoptons.
 
Elle nous aide à gérer nos attentes, à nous libérer de cet incessant perfectionnisme maladif qui nous pousse à toujours vouloir tout prévoir, tout programmer d’une certaine manière et échapper à l’instantané.
 
C’est une pratique qui nous permet d’être plus ouvert sur soi, ses émotions, leurs répercussions sur notre corps et notre pensée.
La méditation nous aide à accueillir et accepter les évènements de la vie, qu’ils soient heureux ou malheureux mais aussi à cultiver la sérénité et le goût du bonheur.
 
Il suffit de s’arrêter quelques minutes par jour pour souffler et nous recentrer sur notre esprit. Voici donc un exercice simple pour s’initier à cette pratique :
 
Asseyez-vous en position confortable au calme.
Respirez profondément en inspirant par le nez et expirant par la bouche. 
La durée de vos respirations devrait être la même pour l’inspiration et l’expiration.
Fermez les yeux et faites attention à ce qui se produit dans votre corps lorsque vous inspirez et expirez.
Laissez vos pensées circuler sans crainte ni jugement.
Si vos pensées commencent à prendre le dessus, ramenez votre attention sur votre respiration.
A la fin de la séance, ouvrez les yeux et restez assis en silence pour vous familiariser avec votre environnement et vous lever lentement.

Retour à la liste d’articles