JUSQU'AU 18 AOÛT, PARTICIPEZ À L'OPÉRATION "WATTWILLER S'ENGAGE POUR LES ABEILLES" !

GAGNEZ UN PARRAINAGE D’ABEILLES ET RECEVEZ VOTRE MIEL ! 1 PRODUIT WATTWILLER ACHETÉ = 1 CHANCE DE GAGNER. JE JOUE

1 PRODUIT WATTWILLER ACHETÉ = 1 CHANCE DE GAGNER. JE JOUE

Voir
le film

Découvrez
LE FILM WATTWILLER

Développement durable Eau minérale de Wattwiller

Sauvegarde des batraciens

Non, aux grandes sources de Wattwiller nous n’élevons pas des grenouilles. Mais de concert avec les Brigades Vertes du Haut-Rhin et leurs bénévoles, nous agissons pour le maintien des batraciens en plein cœur du Parc des Sources et de sa zone humide.

Une zone humide lieu de reproduction

Sur les hauteurs de Wattwiller se trouve le parc des sources. Un lieu protégé, siège d’une biodiversité remarquable. C’est ici d’ailleurs que Wattwiller a installé deux de ses ruches (voir notre engagement pour les abeilles) et mène des actions d’éco pâturage avec chèvres et moutons. Un lieu hautement protégé, où l’eau minérale naturelle de Wattwiller prend sa source.

Les moutons broutent l'herbe

Au milieu de ce parc, se trouve une zone humide, devenue au fil des années le refuge de milliers de batraciens qui chaque année se regroupent pour s’y reproduire. Sauf que…non loin de là, descend de la montagne voisine, une route sinueuse, obstacle souvent fatal aux jeunes mâles et femelles qui empruntent ce passage, direction le parc des sources.

Des filets à batraciens

Chaque printemps, des milliers de batraciens quittent leurs zones d’hivernage pour effectuer une véritable migration vers les lieux de ponte. Périple dangereux lorsque l’on sait qu’un crapaud peut mettre jusqu’à 20 minutes pour franchir une route ! On estime d’ailleurs, qu’en l’absence de mesures palliatives,  20 % de la population de crapauds communs et 40 % des grenouilles rousses disparaissent chaque année (source LPO Alsace).

Crapaud-commun

Crapaud Commun

Grenouille-rousse

Grenouille Rousse

Depuis 10 ans à Wattwiller, des opérations de sauvetage sont mises en place aux abords du parc des sources. Des filets sont posés de part et d’autre de la route avec des seaux collecteurs. Et c’est ainsi que chaque jour en période migratoire (entre février et mai selon les années), des bénévoles acheminent les batraciens récoltés de l’autre côté de la chaussée. Farfelue ? Non, utile ! Cette forte mobilisation humaine qui dure 6 à 8 semaines par an, porte ses fruits.

Une population multipliée par 4 an 10 ans

Crapaud commun et grenouille rousse sont les 2 batraciens les plus présents dans les comptages réalisés par les brigades vertes du Haut-Rhin. Ils représentent l’essentiels des individus suivis sur le site de Wattwiller. Néanmoins, d’autres individus plus rares mais non menacés, Salamandre tachetée et Triton ponctué, ont aussi été repérés.
Ces 10 dernières années à Wattwiller, grâce à la préservation de la zone humide et aux aménagements ainsi réalisés, on a constaté une multiplication par 4 du nombre d’individus. Ce comptage, classe le site de Wattwiller dans le top 10 des lieux du département en nombre d’individus.
Découvrez ici les autres engagements de l’eau minérale de Wattwiller menés en faveur de la biodiversité.

Retour à la liste d’articles